RUE DES ALBUMS (138) Mon petit papa fait des cauchemars, Hanieh Delecroix et Thomas Baas

Et si  les adultes faisaient des cauchemars et avaient besoin d'être réconfortés par leurs petits ?

Cet album inverse les rôles : c'est le petit garçon qui apaise et accompagne son père qui se réveille après un cauchemar où des monstres voulaient s'en prendre à lui.
"Tu as encore fait un cauchemar  ?Oh ! Ce sont toujours ces petits monstres qui te font peur"?

Avec des paroles apaisantes, en mettant à plat les peurs irraisonnées, le petit garçon tente d'apaiser les craintes nocturnes de son père. D'ailleurs les pages sont illustrées sur fond sombre avec un jeu d'ombres et de tailles pour bien mettre en évidence ce qui est de l'ordre des terreurs nocturnes.
Papa est tout petit ; il prend la place de l'enfant qui tente de répondre à ses interrogations. A cause de cela, il a du mal à se rendormir.
" Oui, je comprends, tu as peur. Mais il faut dormir, mon Papa chéri. J'ai école demain matin".
Au fil des pages, l'objectif est que papa retourne au lit, apaisé...

Mon petit papa fait des cauchemars explique aux enfants que les terreurs nocturnes et les cauchemars arrivent à tout le monde, petits et grands. En inversant les rôles, il minimise les événements en les rendant banals, et démystifie l'emprise des mauvais rêves.
Grâce à des illustrations de qualité et explicites, le jeune lecteur pourra s’approprier l'histoire facilement et comprendre ce qui est de l'ordre de la vie courante et de l'ordre du rêve.


Ed. Actes Sud Junior,  mai 2018, 32 pages, 14€

Posts les plus consultés de ce blog

Simple, Julie Estève

Tenir jusqu'à l'aube, Carole Fives

La Neuvième heure, Alice McDermott