RUE DES ALBUMS (133) A Pas de loup, Christine Schneider et Hervé Pinel

Ed. Seuil Jeunesse, septembre 2017, 48 pages, 13.50 €

La nuit, dans la maison des grands-parents, deux enfants décident de se lever pour se rendre jusqu'à la cuisine...


Ce qui frappe tout de suite dans cet album ce sont les illustrations, remplies de détails trompeurs, le tout dans une tonalité sombre. Elles m'ont fait tout de suite penser à celles de Chris Van Allsburg car les traits sont doux et tendres alors qu'elles dégagent une atmosphère inquiétante.

Justement, la maison des grands-parents semble être un labyrinthe immense que les enfants empruntent pour enfin parvenir à la cuisine afin de combler une petite faim. Claire et Louis tentent d'être le plus discret possible, mais la nuit le simple bruit résonne...
Alors Mamie Hortense qui lit dans son lit ne s'inquiète pas outre mesure, ni Papi Hector d'ailleurs, simplement parce que dans la maison vit aussi une véritable ménagerie qui prend ses aises à la nuit tombée. Entre Grangrogris l'éléphant qui se repose sous l'escalier et Coco le toucan qui s'amuse à voler, les enfants marchent à tâtons sans jamais se sentir effrayés.

Et c'est là que réside toute la magie de cet album. Le lecteur navigue sans cesse entre rêve et réalité, fantasmagorie et fantastique. Sont-ce les ombres qui forment de tels animaux ou sont-ils réels ?  Singe, tigre ou boa n'apparaissent que dans le noir, participant ainsi à l'imagination du jeune lecteur.

Dès lors, le petit chemin vers la cuisine devient un parcours semé d'embûches pour Claire et Louis...

Le texte de Christine Schneider est court, simple, et utilise beaucoup les sonorités des mots. Il se complète à merveille avec les illustrations d'Hervé Pinel remplies de belles surprises visuelles.
A Pas de loup joue la carte de la magie et du mystère et ravira les jeunes lecteurs à partir de 6 ans.


Posts les plus consultés de ce blog

A part ça (26) Comment dessiner un roman, Martin Solares

La Vraie vie, Adeline Dieudonné

La Femme à part, Vivian Gornick