Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du septembre, 2017

ZERO K, Don DeLillo

Ed. Actes Sud, septembre 2017, traduit de l'anglais (USA) par Francis Kerline, 297 pages, 22.80€
Titre original : Zero K


Choisir de mourir "avant" pour mieux revivre "après", telle est la proposition de Zero K, un centre de recherches ultra secret. Ross Lockart, homme richissime et visionnaire, est sur le point de laisser "partir" sa jeune épouse Artis qui souffre d'une maladie incurable. Ce choix a été fait ensemble, et dans leur coeur, il ne s'agit que d'une séparation temporaire. Adeptes et actionnaires du projet Zero K des frères jumeaux Stenmark, Artis est volontaire pour mourir plus tôt afin que son corps soit conservé pour des jours meilleurs lorsque la science aura la possibilité de la guérir.  "- Nous ne parlons pas de vie spirituelle éternelle. Il s'agit du corps.
- Le corps sera congelé. Suspension cryonique, dit-il.
- Et puis un jour dans le futur...
- Oui. Le jour viendra où on aura les moyens de contrecarrer les circonsta…

RUE DES ALBUMS (132) Tout autour, Ilya Green

Ed. Didier Jeunesse, novembre 2016, 48 pages, 20€

Avant d'être un album qui raconte une histoire, Tout autour est un objet d'art : couverture, papier, illustrations sont autant de pépites que l'auteure a voulu en osmose avec le texte, tout comme la relation entre la petite fille et sa maman."J'étais le centre du monde.Et ma mère était là.On était le tout.Le monde était en moi".
Après sa naissance, la jeune héroïne a su conserver sa relation particulière avec sa mère. toutes deux vivent en harmonie avec la nature, appréciant les caresses du vent dans leurs cheveux ou qui font ployer les herbes des champs. C'est là, dans cette nature aimante, que la petite a poussé, faisant d'un mouton son animal de compagnie. Les seules ombres qu'elle connaissait étaient celles des nuages sur le sol, alors quand des ombres sont apparues sur le corps de maman, il a fallu chercher d'où cela venait. "J'ai regardé en l'air,
et les nuages n'étaient p…

Dans la forêt de Hokkaïdo, Eric Pessan

Ed. L'Ecole des Loisirs, collection Médium +, août 2017, 144 pages, 13 €

Eric Pessan s'est librement inspiré d'un fait divers survenu au Japon en 2016 pour écrire un roman dont l'héroïne développe des dons de médium.
L'exergue nous le rappelle, Eric Pessan est un fin amateur de l'oeuvre de Stephen King dont il a consacré un ouvrage en 2012 avec Ôtez les masques (Editions Cécile Dufaut). Alors s'en est-il inspiré pour écrire ce nouveau roman ? Oui, en quelque sorte...

Julie se réveille en sursaut, mais en fait c'est toute sa famille qu'elle a réveillée avec le hurlement qu'elle vient de pousser : elle a rêvé qu'on venait de l'abandonner dans la forêt de Hokkaido, et qu'elle regardait, incrédule, la voiture de ses parents s'éloigner.
Ouf cette situation était un cauchemar ! Du Japon elle ne connaît rien, et elle est bien dans sa chambre d'appartement, simplement ce rêve lui laisse un arrière goût amer, comme une sensation de dé…

Mariage contre nature, Motoya Yukiko

Ed. Philippe Picquier, septembre 2017, traduit du japonais par Myrima Dartois-Ako, 128 pages, 13€

Parabole sur le mariage, l'auteur plonge le lecteur dans le quotidien d'un couple à travers le regard et les réflexions de la jeune femme.
Il n'a fallu qu'un an et demi pour que San et son fiancé se décident à se marier. Depuis, quatre ans ont passé et une certaine routine s'est installée.
"Le terreau était-il mauvais ou était-ce les racines qui posaient problème ? Quand j'ai décidé d'épouser mon mari, j'ai bien pensé que je m'exposais à la substitution ultime, à l'extinction totale, je ne peux le nier.Mais aujourd'hui, quatre ans après notre mariage, je n'essayais pas de fuir le terreau qu'était mon époux." San ne travaille plus et occupe ses journées à tenir l'appartement propre, faire les course, et discuter avec sa voisine Kitae. Quant au mari, une fois passée la porte de son chez soi, le pantalon de jogging est de rigueu…

Farallon Islands, Abby Geni

Ed. Actes Sud, juin 2017, traduit de l'anglais (Irlande) par Céline Leroy, 384 pages, 22.80 €
Titre original : The Lightkeepers


A cinquante kilomètres des plages de San Francisco se trouvent les Farallon Islands, cailloux inhospitaliers et protégés, occupés par quelques scientifiques chevronnés obsédés par les animaux qu'ils étudient sur place.
Et puis il y Miranda venue un peu par hasard, après avoir parcouru le monde avec ses appareils photos. Photographe professionnelle, elle vit de la vente de ses photos nature. Sa devise : pas d'attache ni d'ancrage. Depuis la mort brutale de sa mère, elle a perdu les repères qui auraient fait d'elle une citoyenne sédentaire et mère de famille. Elle parcourt le monde, et envoie des cartes postales à son père. Solitaire de nature, elle se confie et s'épanche en écrivant des lettres  à sa mère défunte. Le roman commence avec son départ de l'île, puis remonte le temps pour expliquer les causes de sa fuite.
"Mais ici, r…

Les Complicités involontaires, Nathalie Bauer

Ed. Philippe Rey, août 2017, 287 pages, 20 €

Quand Corinne, psychiatre, reçoit Zoé, elle la reconnaît tout de suite : c'était son ancienne amie de lycée un peu mystérieuse et un peu fofolle aussi. Zoé consulte pour troubles de la mémoire et ne reconnaît pas le médecin. Alors, enfreignant sciemment les règles de la profession, Corinne décide quand même de devenir sa thérapeute.
Au gré des séances de thérapie et des enveloppes laissées au médecin, le roman est construit comme un puzzle, faisant des allers-retours réguliers entre le présent et la relation entre Corinne et sa patiente, et le passé, avec l'histoire dans l'Histoire de la famille juive de Zoé.
C'est justement parce qu'elle veut reconstituer l'histoire de sa famille paternelle que Zoé consulte. De nature fragile et mélancolique, elle n'en est pas à sa première thérapie, mais espère avec celle-ci déverrouiller ses souvenirs enfouis. En effet, Zoé est persuadée de souffrir d'amnésie et ce trouble …

Miss Wyoming, Douglas Coupland

Ed. Au Diable Vauvert, Traduit de l'anglais (Canada) par Walter Gripp, août 2017, 415 pages, 20 €
Titre original : Miss Wyoming


Miss Wyoming est une parodie sociale avec un grand P qui égratigne à la fois le paraître hollywoodien, les relations superficielles entre les personnes, la société de consommation et le rapport malsain qu'on peut entretenir avec l'argent ou la célébrité. Tout cela à travers deux personnages miroirs qui se cherchent.
Depuis l'arrêt de la série télévisée où elle incarnait la fille de bonne famille, la carrière de Susan Colgate stagne. De toute façon, jouer la comédie est au-dessus de ses possibilités, - elle-même en est consciente - car depuis l'enfance, sa vie est une vaste mise en scène. Sa mère, à défaut de trouver un emploi stable et rémunérateur, l'a traînée de concours en concours de mini-Miss afin de pouvoir un jour décrocher le jackpot. De ces années là, elles en  ont gardé une relation conflictuelle faite de reproches et d'am…

Les Jouisseurs, Sigolène Vinson

Ed. de L'observatoire, août 2017, 192 pages, 17 euros.


Les Jouisseurs de Sigolène Vinson recherchent désespérément la légèreté et la joie de vivre. Mais pour y accéder, le chemin qu'ils ont choisi est parsemé d'embûches.
Quand on est écrivain et que tout le monde attend votre nouveau livre, quoi de plus terrible que le syndrome de la page blanche. Olivier a tout essayé, même les psychotropes vendus par Eleonore sa compagne visiteuse médicale. Rien n'y fait, l'inspiration n'est pas au rendez-vous. Alors, un soir de détresse, il croit trouver la solution en volant un vieil automate, L'Ecrivain, exposé dans un musée, persuadé que cette machine en bois pourra écrire à sa place et le sauver. "Il est certain d'avoir la matière, l'histoire d'un voyageur immobile qui trouve des réponses philosophiques à des questions qui ne le sont pas (...) Avec l'Ecrivain, il croit tenir la solution à son inertie : automatiser l'écriture, choisir les lettre…

Polaris, Fernando Clemot

Ed. Actes Sud, septembre 2017, traduit de l'espagnol par Claude Bleton, 240 pages, 21.50 euros.


Mais que s'est-il passé sur l'Eridanus, vieux navire ancré au large d'une île désertique de Norvège ? L'équipage semble avoir été pris d'un coup de folie et des événements inquiétants se sont déroulés à bord."Tel est l'Eradinus : un cadavre flottant en décomposition, oublié de Dieu et de la loi des hommes". Construit sur le mode d'un interrogatoire, le lecteur embarque à la fois sur un navire fantôme affrété par une entreprise fantôme que tous appelle La Centrale, et dans les souvenirs des hommes d'équipage soumis à une mystérieuse expérience. Le médecin de bord, le Dr Christian est en colère : l'ordre de mission qu'il a reçu de La Centrale est un ordre qui lui semble à l'encontre de ce pourquoi il a embarqué. Il doit, chaque nuit, réveiller un membre d'équipage et l'interroger sur le rêve qu'il était en train de faire. &qu…

Nitro Mountain, Lee Clay Johnson

Ed. Fayard, août 2017, traduit de l'anglais (USA) par Nicolas Richard, 300 pages, 20.90 €



Le regard est toujours attiré vers la lumière rouge qui brille au sommet de Nitro Mountain, la montagne dont l'ombre s'étend dans ce trou paumé de laissés pour compte...
"La montagne ne s'était pas toujours appelé Nitro. J'avais entendu des anciens l'appeler Paran. Mais c'était avant que les mineurs l'évident et créent des poches d'air qui rendaient le sol impraticable, sans parler de tous les explosifs qui avaient été laissés dans ces tunnels. Le comté en avait désormais condamné l'accès".
Leon, Jennifer, et Jones, ont un point commun : ils vivent au jour le jour, bradant leur jeunesse dans l'alcool et la dope. Ils vivent de petits boulots, de concerts minables de country, ou aux crochets de quelqu'un. Depuis que Jennifer l'a quitté sans raison valable, Leon traîne sa carcasse de concert en concert, dans le groupe de Jones, jouant de l…

Les Peaux rouges, Emmanuel Brault

Ed. Grasset, août 2017, 198 pages, 17.5€


Comment mieux dénoncer le racisme et les racistes ? En se mettant dans la peau d'un raciste ordinaire évoluant dans une société qui va tenter de le rééduquer.
Amédée Gourd parle mal, pense mal et agit mal. A première vue il n'a aucune qualité à part celui peut-être de vouer un amour indélébile pour sa grand-mère avec qui il vit et qui l'a éduqué. Quoique éduqué est un bien grand mot, car Amédée a des principes bien personnels parmi lesquels le rejet pur et simple de toute personne n'ayant pas de près ou de loin la peau blanche.
"Il sont rouges de pied en pape, le maillot intégral, pas un pète de blanc, une peau rouge vif qui peut s'adoucir avec l'âge, elle prend un aspect terre battue pas très propre, qui peut s'adoucir avec l'âge. Toute la journée, j'arrête pas d'en croiser, faudrait être aveugle pour pas les voir. Ça me fait bien marrer quand on parle d'ignorance. Je connais qu'eux, parfois i…

Tout est brisé, William Boyle

Ed. Gallmeister, septembre 2017, collection Americana, traduit de l'anglais (USA) par Simon Baril, 210 pages, 22.50 euros.
Titre original :Everything is broken


Eveything is broken est inspiré d'une chanson éponyme du Nobel Bob Dylan, mais c'est surtout l'histoire d'Erica, au bout du rouleau, et de son fils Jimmy qui revient dans le giron familial, et qui ne va pas bien non plus. A Brooklyn, Erica n'en peut plus. Depuis le décès de son mari Eddy d'une tumeur au cerveau, la vie ressemble à un tunnel sans issue. Non seulement elle doit gérer son vieux père tyrannique qui se remet mal d'une pneumonie, mais en plus elle ne peut compter sur personne, sa sœur fuyant les responsabilités, et son fils parti au Texas sans donner de nouvelles. C'est au travail qu'Erica souffle un peu et trouve de la compassion. Ses collègues la soutiennent et lui disent que sa situation personnelle ne peut plus durer comme cela longtemps. Si seulement elle avait des nouvelle…

Vera, Karl Geary

Ed. Rivages, août 2017,  traduit de l'anglais (Irlande) par Céline Leroy, 276 pages, 21.50 €

Quand Sonny croise le regard de Vera, il sent tout de suite que cette femme va l'obséder. Sauf que Sonny a seize ans et Vera au moins le double...
La vie de Sonny est une vie faite de routine, sans horizon et surtout sans vraiment d'amour. A seize ans, il se partage entre le lycée dans lequel il s'ennuie, la boucherie où il travaille comme commis le soir, et la maison où il subit le mal être de sa mère, les silences de son père, et l'indifférence de ses frères.
"Tu réfléchis à la journée à venir, la route détrempée jusqu'au lycée, les cours où te cacher, la peur que ton nom soit appelé, puisqu'il le serait. La boucherie à seize heures et le chemin de retour à la maison. Tu menais une vie ordinaire et sans envergure, tu le savais très bien".
Parfois, il aide son père sur des chantiers, avant que ce dernier n'engloutisse sa paye dans les paris. Souvent, ce…

Leur séparation, Sophie Lemp

Allary Editions, septembre 2017, 96 pages, 14,90 €



Sophie Lemp, auteure du très remarqué Le Fil (De Fallois, 2015), reste dans le registre intime en évoquant son vécu, et plus particulièrement le divorce de ses parents."Avant leur séparation, mes parents étaient simplement mes parents".
Sophie a  longtemps eu la certitude que le couple formé par ses parents était un roc et qu'elle ne ferait pas partie de ces enfants qu'on montre du doigt à l'école parce que leurs parents sont séparés. C'est quand elle voit le camion de déménagements devant chez elle que le mot séparation n'est plus simplement un mot mais aussi un fait ; désormais, elle se partagera entre deux êtres qu'il  faudra à nouveau  apprendre à connaître.
"Près de vingt-huit ans ont passé depuis ce samedi de janvier. Je me souviens de la silhouette de mères sur le trottoir, de son regard posé sur moi. Les sorties d'école étaient toujours très gaies, les enfants s'amusaient, les adult…

Une histoire des loups, Emily Fridlund

Ed. Gallmeister, collection Nature Writing, août 2017, traduit de l'anglais (USA) par  Juliane Nivelt, 296 pages, 22.40€
Titre original : History of Wolves


A travers le regard d'une jeune adolescente employée comme nounou, l'auteur plonge le lecteur dans l'intimité d'une famille adepte de la Science Chrétienne.
Une histoire des loups c'est d'abord une ambiance. dès le début du roman, on retrouve l'esprit de la collection Nature Writing. l'intrigue se déroule au sein d'une nature majestueuse, au cœur d'une forêt du Minessotta entourant un lac où l'héroïne a ses habitudes depuis l'enfance.
Il y a des années les parents de Madeline, avec d'autres parents, ont installé une communauté au bord du lac. Maintenant, ils ne sont plus que trois à vivre chichement en harmonie avec la nature. Un jour, la jeune fille observe l'aménagement des nouveaux voisins de l'autre côté de la rive, un couple et leur petit garçon de quatre ans. Au gr…

Hérésies glorieuses, Lisa McInerney

Ed. Joelle Losfeld, août 2017, traduit de l'anglais (Irlande) par Catherine Richard-Mas, 464 pages, 23.50 €
Titre original :The Glorious Heresies

Pas facile de construire un roman entier autour de personnages border line qui ont fait de la marginalité un mode de vie et de l'amoralité une forme de bonne conscience. Et pourtant, Lisa McInerney signe un premier récit attachant.
Que feriez-vous si vous tuiez accidentellement la personne qui vient de rentrer chez vous par effraction ? La première chose à faire est d'appeler la police et d'expliquer ce qui s'est passé, eh bien pour Maureen, non. Le corps d'un jeune homme gît dans sa cuisine depuis qu'elle l'a frappé avec une statue religieuse, alors elle appelle son fils Jimmy pour se débarrasser du cadavre. Il faut dire que pour Jimmy, cette tâche est loin d'être exceptionnelle. Parrain local, impliqué dans les trafics en tout genre, il a voulu se racheter une conduite en ramenant sa mère à Cork alors que…

Je m'appelle Lucy Barton, Elizabeth Strout

Ed. Fayard, août 2017, traduit de l'anglais (USA) par Pierre Brévignon, 210 pages, 19 euros.
Titre original : My name is Lucy Barton


1985, New-York. Coincée à l'hôpital pour une fièvre inexpliquée, Lucy reçoit la visite de sa mère qu'elle n'a pas vue depuis des années. La jeune femme, mariée et mère de famille a "abandonné" ses parents et frère et sœur pour vivre une nouvelle vie, loin de la misère de l'Illinois où elle a grandit."A la voir ainsi devant moi, à l' entendre utiliser ce surnom que je n'avais plus entendu prononcer depuis une éternité, je me sentais envahie d'une sorte de chaleur liquide. Comme si toute la tension accumulée en moi avait formé un bloc compact, et que ce bloc n'existait plus". Mère et fille reprennent une conversation qu'elles semblent avoir entamé il y a des années. Le temps ne semble pas s'être écoulé entre ces deux moments. Lucy est étonnée et heureuse de revoir sa mère, surtout au moment où,…

Ostwald, Thomas Flahaut

Ed de L'Olivier, août 2017, 175 pages, 17 €

Ostwald, petite ville de l'agglomération de Strasbourg devient, le point de chute depuis que la région ressemble à un camp retranché après le grave incident survenu à la centrale de Fessenheim.
Noël et son frère Félix ont grandi dans un milieu ouvrier. Ils ont connu les grèves et les manifestations quand leurs parents les emmenaient pour s'opposer à la fermeture d'Alstom. Après, ils ont connu aussi le délitement du couple - celui de leurs parents justement - qui ne sont pas sortis indemnes de la vague de licenciements. Félix se croit un peu le protecteur et le père de substitution de Noël, étudiant à Strasbourg. Pour couronner le tout, ils aiment la même jeune femme, Marie, fille indépendante et incapable de choisir entre les deux hommes. A Ostwald, il y a le père avec qui ils entretiennent des relations éloignées depuis l'éclatement de la famille. Ce dernier croit montrer son attachement en leur donnant des choses dont il…