FRAGMENTS DE BD (14) Verte, Marie Desplechin et Magali Le Huche

Ed. Rue de Sèvres, mars 2017, 72 pages, 14 euros.

Voici enfin l'adaptation en BD du célèbre roman jeunesse Verte de Marie Desplechin paru en 2012 à l'Ecole des Loisirs. L'occasion pour les jeunes lecteurs qui ont du mal avec le format roman de découvrir le petit monde de Verte.

Ce n'est ni une punk, ni une grunge, ni un surnom qu'elle porte depuis la petite enfance, mais la petite rouquine au centre de la couverture s'appelle bien Verte ! Prénom très original au demeurant puisqu'elle doit être la seule  à le porter. Rose ou Blanche auraient été plus commode, mais non, il a fallu que sa maman décide de l'appeler de la couleur du poireau !
Or, ce prénom n'est qu'un problème secondaire. Du haut de ses onze ans, Verte est bien décidée à mener une vie normale, et dans sa famille, la normalité n'existe pas ! Ursule, sa maman,  est une sorcière, et sa grand-mère Anastabotte aussi ! D'ailleurs Ursule scrute les premiers signes de sorcellerie chez Verte...

Pourtant, la gamine est bien plus omnubilée par Soufi, le copain de classe persuadé de l'avoir déjà rencontrée. Grâce à Anastabotte, Soufi la rejoint le mercredi après-midi. Au fil du temps, l'amitié s'installe et Verte décide d'avouer son secret car Soufi semble être un garçon de confiance. Seulement, dans la famille de Verte, le sexe masculin n'a pas sa place, tout est affaire de femme et de sorcellerie !

Magali le Huche a illustré le récit autour des quatre personnages : Verte bien sûr, Ursule, Anastabotte et Soufi. Autant Ursule semble être une hystérique qui tente de se maîtriser, autant la grand-mère incarne la vieille dame tranquille, la mamie rêvée, patiente et confiante envers sa petite-fille.
Et Soufi dans tout ça ? Eh bien il apporte l'équilibre à ce trio féminin, et va permettre indirectement à Verte de retrouver son père qu'elle ne connaît pas.

Déjà rencontrée avec Ferme ton bec ! et Avec moi c'est comme ça, Magali le Huche a une marque de fabrique très particulière essentiellement centrée sur l'humour qui fait mouche. Dans cette bande dessinée, elle a su exploiter toutes les névroses des personnages et le côté fantastique pour proposer des planches percutantes, sans temps mort, qui alternent des phases de douceur et de fou-rire. De fait, la qualité du texte de Marie Desplechin associée aux dessins de Magali Le huche font de cet album une vraie réussite !

A partir de 8 ans.