Les extraordinaires aventures du géant Atlas, Denis Baronnet

Ed. Actes Sud Junior, février 2017, 96 pages, 6.90 euros.


Il a fallu quelques milliers d'années pour que le géant Atlas sente l'entourloupette qui s'est jouée contre lui. Il a dû lâcher le ciel tellement la fesse lui grattait, et pourtant il ne s'est rien passé, rien ne s'est pas effondré.
Depuis que Zeus l'avait condamné à porter le ciel sur ses épaules, Atlas, consciencieusement, portait le poids du monde. Même quand il recevait la visite d'Hercule ou de Persée, il n'a jamais lâché son fardeau.
"Là on fait reposer sur les épaules du géant une énorme charpente de bois qui porte deux larges colonnes qui montent infiniment vers le ciel et le tiennent. Imaginez le choc, le poids, le harnais qu'on a fait construire tout exprès qui s'enfonce dans la chair, le souffle qui se coupe".

Il faut dire qu'Atlas est un dieu un peu bête et naïf. Malgré sa taille imposante, il obéit au doigt et à l’œil à Zeus pourtant bien plus petit que lui. Lorsque Dédale lui met la pression, il ne cède pas car il est convaincu que sa punition est en fait une mission de la plus haute importance !

Maintenant que le géant est libéré, il a besoin de comprendre pourquoi on l'a laissé des milliers d'années dans cette situation ? Et si ce n'est pas lui qui porte vraiment le ciel sur ses épaules, qui le fait ?
Denis Baronnet ne s'encombre pas de fioritures pour raconter cette aventure mythologique. Il se met à la hauteur du jeune lecteur, permettant ainsi de rester à sa portée. Les mots difficiles sont bannis, le style familier est parfois privilégié, suscitant ainsi l'humour, et surtout il n'y a aucun temps mort.

Finalement, les dieux entre eux sont comme les hommes : hypocrites, malins et égoïstes.

A découvrir à partir de 8 ans.

Posts les plus consultés de ce blog

Le Gardien des choses perdues

Une Chance minuscule, Claudia Piñeiro

RUE DES ALBUMS (126) Le bain de Berk, Julien Béziat