Accéder au contenu principal

La Nuit des trente, Eric Metzger

Ed. Folio Gallimard, janvier 2017, 128 pages, 5.40 euros.


Trente ans, c'est un cap, et Felix est bien décidé à passer une nuit blanche.

Felix n'a pas prévenu ses collègues que c'est son anniversaire aujourd'hui. Il a décidé de vivre ce jour intimement, sans que des "presque" inconnus lui souhaitent à tout va un joyeux anniversaire.
Pour fêter l'événement, il suit ses compagnons de travail au café puis  en boîte. Mais il a surtout l'intention de se saouler à coup de vodka glaçon, boisson qui lui procure à chaque fois une étrange réaction physique. 
"Sa vodka. Le glaçon a pratiquement fondu. Température idéale. Première gorgée. Aussitôt son corps réagit. Dans un spasme, sa tête penche sur le côté, il grimace, puis tout rentre dans l'ordre. Ça fait du bien. Depuis le temps qu'il boit de la vodka, toujours ce spasme, comme un toc".
En plus, il a toute la nuit, il est libre comme l'air : personne ne semble l'attendre en son logis, et il est très mobile grâce à son scooter qui lui permet de traverser les grandes artères parisiennes. La sensation d'air frais lui donne même l'impression qu'il est encore lucide...

Trente ans, c'est un cap, c'est celui où on se remémore ses années lycée et fac avec nostalgie. Félix a un pincement au cœur provoqué par les souvenirs. 
"Les années ont défilé. Alors, trente ans ? Trente ans déjà ? Que s'est-il passé durant tout ce temps ? Il se souvient de l'enfance, de l'école, du collège, puis du lycée. Ensuite, tout est allé trop vite. Il s'agit non pas d'une succession d'images, mais d'une superposition mécanique, du quotidien. Le fameux métro, boulot, dodo prend tout son sens".
Il l'appelle "le fantôme" cette fille qui lui a brisé le cœur et dont l'ombre encore prégnante l'empêche apparemment de vivre une vie amoureuse épanouie. Qu'est-elle devenue après toutes ces années ? Pense-t-elle encore à lui ?
"Il a continué à la chercher. Toujours dans son horizon, impossible de l'effacer (...) Après tout elle ne l'attend pas. Elle a une vie , le fameux 'équilibre' ".
"Elle est la peau qui me manque sur les os, se dit-il". 

La nuit avance et Félix se saoule, écume les lieux nocturnes branchés, rencontre même une fille qui pourrait lui plaire, veut en découdre avec des inconnus, histoire de se prouver qu'il est là physiquement. Dans son raisonnement alcoolisé, une certaine mélancolie s'installe, Félix veut tourner la page du fantôme, décide de vivre enfin ! A trente ans, il est temps se dit-il. Seulement, que restera-t-il  de ses bonnes résolutions le lendemain matin ?

Eric Metzger raconte un homme au carrefour de sa vie. Trente ans, c'est le passage à l'age adulte, à l'âge de raison comme on dit, celui où on doit être casé et père, si on en croit le miroir de la société. Pourtant bien intégré dans sa vie professionnelle, Félix semble être un solitaire qui cherche à trouver sa moitié sans véritablement s'en donner les moyens.
La Nuit des trente se lit d'une traite, comme la folle nuit de Félix, et nous interroge sur notre propre vie. Avec des Si... on refait le monde, c'est bien connu, c'est pourquoi l'épilogue nous offre une fenêtre de sortie originale et inattendue.

Posts les plus consultés de ce blog

Birthday Girl, Haruki Murakami

La nouvelle, parue une première fois en 2008 dans le recueil Saules aveugles, femme endormie (Belfond, traduction Hélène Morita) raconte l'étrange anniversaire de la narratrice, le jour de ses vingt ans.

Vingt ans, c'est un cap, c'est le basculement vers l'âge adulte, la fin de l'adolescence. La narratrice l'a bien compris, et pour éviter de trop penser, elle a décidé de faire de son jour d'anniversaire un jour comme les autres. Au lieu de prendre une journée de congé, elle préfère effectuer son travail de serveuse, comme les autres jours de l'année.
Dans le restaurant italien où elle travaille, elle fait maintenant partie des murs, et elle sait comment faire pour ne pas attirer les foudres de son patron. L'ambiance n'est pas des plus géniales, mais au moins on la laisse tranquille ; n'empêche il y flotte comme une atmosphère empreinte d'étrangeté, symbolisée par celle qui trône à la caisse :
"On murmurait qu'elle siégeait là san…

L'Eté de Katya, Trevanian

Récit d'un amour malheureux durant le dernier été avant la Grande Guerre, L'été de Katya est aussi un thriller psychologique qui amène inexorablement le lecteur vers un épilogue dramatique. Jean-Marc Montjean est revenu sur Salies, petit village du Pays Basque d'où il est originaire, après avoir fait ses armes à Paris en tant que médecin. Il assiste le docteur Gros, figure locale et coureur patenté. A Salies tout le monde se connaît, et les rumeurs vont toujours bon train. Depuis quelques temps, la famille Treville est venue emménager à Etcheverria, une propriété quasiment à l'abandon. On sait peu de choses d'eux sinon qu'ils sont très discrets.
"Ce premier coup d’œil, par-dessous mon canotier, fut distrait et rapide, et je replongeai dans mes pensées. Sauf que, presque immédiatement, mon regard fut de nouveau attiré."
Lors d'un après midi à révasser, Jean-Marc croise une ravissante jeune fille qui lui demande de l'aide : son frère est tombé en…

Heather, par dessus-tout, Matthew Weiner

Ed. Gallimard, novembre 2017, collection Du Monde Entier,  traduit de l'anglais (USA) par Céline Leroy, 144 pages, 14.50 €
Titre original : Heather, the totality


Le créateur de la série culte Mad Men raconte dans ce premier roman toute la difficulté de la parentalité masculine dans une Amérique où les rapports de classes se creusent inexorablement.

Depuis la naissance de leur fille Heather, la vie de Mark est un long combat silencieux pour préserver sa place au sein de la famille qu'il a fondée avec Karen. Pour cette dernière, Heather est devenue le centre de tout, au point de mettre de côté sa vie d'épouse.
"En fait, à la seconde où sa fille était née, Karen avait su qu'elle lui consacrerait tout son temps et toute son attention, et ce aussi longtemps qu'elle le pourrait". Elle veut être une mère parfaite, et à défaut d'avoir des amies, veut que les autres femmes à la sortie de l'école la ressentent comme telle. Chacun de leur côté, leur existence …