Billet d'humeur (18) Lever le pied



Mon appétence pour la littérature en général et la lecture en particulier connaît quelques soucis ces derniers temps.
Je me souviens d'une époque où je remplissais des grilles de mots croisés à défaut de pouvoir lire une seule page, tant j'avais le sentiment d'avoir trop lu.
Là, ce n'est pas tout à fait pareil. Mon rythme s'est considérablement ralenti. Les causes sont floues (quoique), toujours est-il que l'Euro 2016, les inondations, ou autres phénomènes n'ont rien à voir la-dedans.

A force, je crois devenir de plus en plus exigeante. N'y voyez pas une forme d'élitisme, mais j'ai besoin d'un certain seuil de qualité pour me sentir portée. Peut-être est-ce aussi la période. Mai-juin est souvent une traversée du désert éditorial. Les éditeurs ont le regard tourné vers la rentrée littéraire de septembre ; on ne parle que de ça...

De ce fait, la mise en ligne de mes articles va aussi se ralentir pour s'éteindre complètement entre le 14 juillet et le 20 août. Ce n'est ni une retraite anticipée, ni un dégoût, mais un besoin urgent de lever le pied et de me recentrer. Il est temps.


Posts les plus consultés de ce blog

Le Gardien des choses perdues

Une Chance minuscule, Claudia Piñeiro

RUE DES ALBUMS (126) Le bain de Berk, Julien Béziat