A part ça (11) Les 68 premières fois



Parce qu'il faut bien commencer un jour à publier un premier roman.
Parce que parfois, les médias "oublient" de pointer du doigt des romans de qualité.
Parce que la pression médiatique a ses limites.
Parce que plus on est de fous, mieux on lit.
Parce que je suis impressionnée par l'idée noble et un peu folle de Charlotte, insatiable lectrice, initiatrice du projet.

Alors, je me suis engagée à lire et chroniquer le(s) roman(s) que je recevrai, dont la particularité est d'être un premier roman français. 68 sont en lice...
Et voici celui qui est venu frapper à ma porte ce matin:



C'est parti !