RUE DES ALBUMS (105) Je veux manger un lion! Christophe Mauri et Nathalie Dieterlé

Ed. Casterman, septembre 2015, 32 pages quadri, 13.95 euros.

MIAM! MIAM!


Quel est le repas préféré des ogres? Fastoche! Ce sont les enfants! Sauf que cette fois-ci, Petit ogre veut changer de régime, car les enfants, il connaît par cœur, il a même mangé tous ses camarades d'école!
Son père, Grand ogre, accepte, et avec lui, il part à la recherche d'un lion. Bah oui quoi, un lion ça doit être bon à manger, mais où le trouver? Au zoo, pense le papa, mais pas facile de le repérer quand on ne sait pas à quoi cet animal ressemble...

Au zoo, le duo décide d'interroger les animaux avec plus ou moins de réussite. Une chose est sûre, un lion c'est forcément gros, et "ils n'ont pas d'ailes, point de bec et surtout pas de plumes!" Fort de cette description, Grand ogre confond le fauve avec...un éléphant, une girafe et  même un singe! Quelle honte!

Le papa n'en peut plus mais Petit ogre n'en démord pas, alors il crie, il demande au lion de se montrer, et là, c'est le malaise! Quelle apparition!
"Comme le lion a de longues dents! Comme ses pattes sont griffues et ses griffes crochues! Et comme son ventre est énorme!"

DANGER!!!


On peut avoir un appétit énorme, bref un appétit d'ogre, mais trouver encore plus gourmand que soi! Voilà la morale de cet album drôle et répétitif, construit en forme de quête nutritive dans un zoo.
Du lion, Petit ogre ne sait rien, mais il du entendre un jour l'expression "avoir une faim de lion" et la comprendre au sens propre! L'auteur met en scène un duo qui se complète et se comprend, un père (trop) à l'écoute des caprices de son fils. Et puis, c'est bien connu, un ogre, ça ne mange que les enfants!

Côté illustrations, Nathalie Dieterlé a privilégié les premiers plans: petits contre grands, gros contre minces... Et même si les ogres semblent être bien intégrés parmi les autres, on les reconnaît tout de suite à cause de leurs crocs et leurs pulls marins!
La craie grasse donne une impression de mouvement et de volume au lion, et les personnages sont très expressifs.
Enfin, les dessins collent au texte, si bien que le jeune lecteur comprend vite ce qui se passe...

Je veux manger un lion! est un album fantaisiste, drôle et enlevé, qui détourne quelques codes bien ancrés.

Pour petits et grands à partir de 3 ans.

Posts les plus consultés de ce blog

Le Gardien des choses perdues

Une Chance minuscule, Claudia Piñeiro

RUE DES ALBUMS (126) Le bain de Berk, Julien Béziat