RUE DES ALBUMS (102) Un ours à l'école, Jean-Luc Englebert

Ed. L'Ecole des Loisirs, collection Pastel, août 2015, 40 pages, 11.5 euros.

On est tous égaux, même si on est différents!


Sous couvert d'une histoire toute simple, Un ours à l'école traite de sujets très actuels qui ont douloureusement fait écho après les attentats de janvier dernier. Comment parler à l'école de l'égalité, de la tolérance et de la fraternité, et ce dès le plus jeune âge, sans utiliser un discours dogmatique ou difficile.

En attendant que maman ours prépare la tanière pour la prochaine hibernation, petit ours se promène seul dans la forêt, et trouve un bonnet. C'est rigolo cet objet abandonné qui n'a pas sa place dans la nature! C'est en s'approchant de l'école située en bordure du bois, qu'il s'aperçoit que les enfants portent tous le même bonnet:
"Tiens! se dit le petit ours en voyant des enfants jouer... Des copains!"

Très vite, les gamins de l'école l'accueillent comme un nouvel élève, un peu bizarre peut-être car il porte un manteau de fourrure, et font tout pour le mettre à l'aise. L'intégration se passe si bien que même la maîtresse, d'abord, ne se rend compte de rien. Et puis, lorsqu'elle s'aperçoit que le petit nouveau est un ours, elle décide, avec les enfants de vite le ramener à sa maman!

"Un ours? Les enfants se tournent vers le petit ours qui cherche son bonnet, tombé de sa tête.
Je ne savais pas que tu étais un ours... dit l'un d'eux. Moi non plus, ajoute un autre... Tu as un bonnet comme nous!

L'aventure de petit ours est en soi un mini traité de tolérance que les plus jeunes comprendront aisément. On peut être différent et être intégré de fait à une communauté, peu importe si le nouveau copain ne parle pas le même langage ou semble peu concerné par le blabla de la maîtresse.
De plus, ici, le rôle de l'adulte est primordial car il ouvre le chemin vers l'entraide et la fraternité: rendre le petit ours à son monde en général et à sa maman en particulier. Ainsi, chaque protagoniste sortira enrichi de cette expérience unique.

Jean-Luc Englebert donne toute sa valeur au nom de la collection de l'Ecole des Loisirs: ses dessins sont doux; les couleurs pastels et automnales qui annoncent l'hiver en forêt viennent judicieusement se télescoper avec les joyeuses couleurs de la cour de récréation et de la classe. De fait, on aime tout de suite les illustrations.

Un bien bel album pour commencer l'école!

A partir de 3 ans.