Ses griffes et ses crocs, Mathieu Robin

Ed. Actes Sud Junior, mai 2015, 168 pages, 13 euros.

Au fin fond de la Montagne Noire...


Sur fond de paysage montagneux, on aperçoit la silhouette d'un jeune homme en train de lire, protégé par un attrape-rêves...

Ce personnage, c'est Marcus, qui avec sa famille composée de ses parents et de sa sœur Lia, ado en pleine rébellion, ont décidé de partir en vacances avec un couple d'amis et leurs enfants, les jumeaux Paul et Mary, et Sam, dans un chalet isolé en pleine montagne.

Ce périple est une source d'angoisse pour Marcus. Le quotidien est pour lui une source infinie de stress, au point qu'il est envahi de tocs pour palier ces bouffées anxiogènes qu'il ne maîtrise pas. A toujours envisager le pire, le gamin est incapable de profiter de quoi que ce soit, surtout qu'il est persuadé qu'une simple transgression de ses obsessions provoquera un drame. Alors, l'isolement, la montagne, et les copains qu'il connaît à peine, c'est un peu trop d'un seul coup!

Dans le chalet, il tombe sur un livre intitulé "Ses griffes et ses crocs". "Sur la couverture, un Indien désigne une montagne au lecteur comme s'il voulait le prévenir d'un danger. Marcus croit la reconnaître alors que la nuit tombe: en effet, la forme qui se dessine en ombre chinoise est parfaitement identique (...) Intrigué, il commence à lire la quatrième de couverture: "La Montagne Noire renferme un secret, ou plutôt une malédiction, depuis la nuit des temps: quiconque s'en approche risque un grand péril..."
Trop tard, sa mère lui arrache l'ouvrage des mains pour le cacher, mais le mal est fait, Marcus pressent que le lieu de ses vacances enferme un danger certain, matérialisé par une Bête capable de tout détruire sur son passage. Dès lors, ni l'attrape rêve, ni les paroles rassurantes de son entourage ne pourront le détendre...

Quand, deux nuits plus tard, les parents ne reviennent pas de leur randonnée, les cinq jeunes décident d'aller chercher du secours, sauf que le pont reliant la montagne à la vallée a disparu! La nature, au premier abord chaleureuse et accueillante devient hostile et mystérieuse. Et Marcus se sent responsable car il a transgressé sans le vouloir un de ses TOC.

Ses griffes et ses crocs est un vrai page turner jeunesse qui ne lâche rien jusqu'à la fin. Certes, ici et là, certaines scènes peuvent apparaître poussives, mais elles ne gâchent en rien la qualité de l'ensemble. Les jeunes personnages sont complexes et ajoutent à l'angoisse distillée par la narration. Le lecteur ne devine jamais leurs réactions, si bien qu'il ne peut pas anticiper sur la suite de l'intrigue, et c'est une très bonne chose!
Dès lors, ce premier roman de Mathieu Robin est une belle surprise littéraire qu'on prend plaisir à découvrir et à lire jusqu'à la fin.

A partir de 12 ans.