RUE DES ALBUMS (98) Mes petites peurs, Joe Witek et Christine Roussey

Ed. De La Martinière Jeunesse, mai 2015, 30 pages, 14.95 euros.

Cet album en trope l'oeil est un bijou d'inventivité et de bonne humeur, car chaque page est une nouvelle surprise!

"Moi des peurs, j'en ai un tas ça fait comme une montagne tellement il y en a."
La petite narratrice aux joues toutes rouges vit au quotidien avec ses peurs. Pas facile à son âge de les gérer et les dompter pour ne pas se laisser envahir et dominer!
Du coup, elle vérouille tout:
"Je ferme tout à clé. Mes poings, mes yeux, mes oreilles, mes pensées."

Ses peurs sont diverses et variées; elles prennent des allures différentes. Montagnes, monstre des neiges, "méchants du bout du couloir", "crapauds sous le placard", en tout cas ils sont véritablement plus gros et plus féroce qu'en réalité...

Mais la peur ultime, ce n'est pas finalement celle de se retrouver face à face avec un monstre poilu et repoussant. C'est plutôt celle de se sentir abandonnée, perdue, au milieu d'un environnement inconnu et hostile. Dès lors, le supermarché devient LE lieu de tous les dangers où on peut s'y perdre comme pour rire.
"Ma maman a disparu!
C'est sans doute un effet magique.
Il ne faut pas que je panique!
Les mamans se perdent tout le temps,
Dans les marchés de super géants."

D'autres lieux, d'autres moments de la vie sont des potentiels à de grosses peurs: les fêtes à fantômes, les contes avec les ogres, le vent qui bruisse dans les arbres, l'orage...
"Coups de tonnerre, zigzags de lumière rouges, jaunes, blancs, je serre les dents et mon doudou. Derrière la vitre, les gros nuages grondent, et font frémir mon cœur et ma petite sœur."

Enfin, le quotidien aussi est une source d'effroi: la maîtresse qui râle, l'araignée qui tisse sa toile, le docteur qui vient à la maison....
Grandir c'est aussi réduire le tas de nos peurs en une minuscule crotte!

La narratrice comprend et devient grande ...aux yeux de sa petites soeur.

Les illustrations de Christine Roussey sont intelligentes, drôles, surprenantes. En reprenant un détail de la page précédente, elle offre à chaque fois un univers différent et très enfantin qui attirera à coup sûr l'oeil des plus jeunes lecteurs.
Les pages cartonnées sont un réel atout permettant une manipulation répétée et sûre de chaque page.

Mes petites peurs est un album surprise qu'on prend plaisir à lire, à feuilleter, à interpréter, avec des textes simples aux rimes qui crépitent!

A découvrir à partir de 3 ans.

Posts les plus consultés de ce blog

ZERO K, Don DeLillo

Le Gardien des choses perdues

Une Chance minuscule, Claudia Piñeiro