Billet d'humeur (9) Quand Fifty Shades of Grey s'invite à l'école...

Agecanonix par Uderzo



Pour rappel, je n'ai pas lu 50 nuances de Grey, ni vu le film, ni n'avait eu la curiosité de visionner la bande-annonce. PAR CONTRE, je ne suis pas née de la dernière pluie, je sais de quoi ça parle, et j'ai lu quelques critiques...

Ce que vous allez lire sont des anecdotes vécues dans une école primaire où je suis instit depuis quelques années déjà, ou celles rapportées par ma fille, élève de 4ème en collège.





Il y a une quinzaine de jour, l'emploi avenir qui travaille à l'école me dit :
- Plus que six!
- six quoi?
- Ben six jours avant la sortie de Fifty Shades!
- Oh, ça...
- Me dis pas que t'as pas lu la trilogie?
- Ben nan!
- C'est pas parce que ce n'est pas de la grande littérature que ça ne mérite pas d'être lu!
- C'est quoi pour toi de la grande littérature, parce que moi j'avoue ne pas savoir vraiment quelle œuvre y mettre...
- ..... Lire Fifty Shades c'est le kiffe total, surtout dans le métro à Paris; les gens me regardaient drôle genre "comment un mec peut lire ce roman?"... Sinon tu vas aller voir le film?
- j'pense pas non.
- Attends, histoire que tu ne meures pas innocente, j'te montre la bande annonce.
S'ensuivent cinq minutes où se succèdent des plans d'un mec torse nu devant une garde robe grise, d'une fille qui n'arrête pas de se mordre les lèvres, de regards langoureux et pénétrants, d'un hélicoptère qui atterrit sur un gratte-ciel, bref des clichés.
- Bah j'ai toujours pas envie d'y aller, tu me raconteras, ça suffira!

Mardi matin, dans ma classe, alors que j'expliquais aux enfants que le choix du livre de bibliothèque ne devait pas se faire uniquement sur le nombre de pages du livre, un élève lève la main et explique:
- Moi, m'dame, ma mère elle est en train de lire trois fois 800 pages. Elle est tellement accroc qu'elle ne regarde plus la télé!
(Force est de constater que j'avais deviné le titre de sa trilogie...)
- Et que lit-elle?
- Ben l'truc qui passe aussi au cinéma, 50 nuances de machin, vous l'avez lu m'dame?
- Non...
Un autre enfant ajoute:
- Moi ma mère elle se demande ce que ça veut dire le titre.
- Aucune idée
- Façon j'vais savoir car elle doit aller au ciné avec ses copines...
Pas facile de rebondir, clore le sujet, passer à autre chose, bref, j'ai fait la carpe.

Jeudi, j'assiste dans la salle des maîtres à un débat sur le film entre une collègue qui l'a vu lors d'une soirée entre copines, et toujours notre emploi avenir (qui en est, précisons-le, à son troisième visionnage)
- Alors t'as aimé?
(la collègue) - ben pas trop, déçue même, car on nous vendait du glamour, et on attaque trop vite les choses sérieuses.
(moi, la chieuse de service) - Depuis quand les coups de ceinture c'est glamour?
- Nan, nan, c'est pas ça, mais bon tu vois, Christian est tellement beau, dans le roman, il passe pour l'homme idéal, et là, avec ce qu'il lui fait, ça colle pas.

Décidément je me dis que le portrait type de l'homme idéal a évolué méchamment...

Sinon, mon ado de fille ma rapporte que le week end dernier, plusieurs de ses copines sont allées au ciné voir Fifty Shades. C'est facile, car nous sommes le seul pays à avoir interdit l'accès seulement aux moins de 12 ans, allez savoir quels ont été les critères de ce choix.
Elles lui ont raconté que "c'était trop bien", "que Grey est trop beau", "qu'il a un torse de rêve", "c'est le mec idéal".... Et là je me demande: suis-je coincée de penser que ces gamines, à cause de ce film, ont peut-être une conception biaisée de l'amour. Car, l'amour ce n'est pas la violence, la soumission, le contrôle de l'autre, et à presque 14 ans, on n'a pas le recul nécessaire pour comprendre tout cela.

Pour conclure, à la question qu'on m'a posé: t'as jamais lu des livres érotiques toi?
J'ai répondu: si, l'Amant de Marguerite Duras, et encore je ne sais pas si c'est perçu comme un roman érotique.

Et vous qu'en pensez-vous?