RUE DES ALBUMS (81)Trois bébés chouettes, Martin Waddell, Patrick Benson

Ed. L'Ecole des Loisirs, collection Lutin Poche, réédition 2015, 26 pages, 5.6 euros.

Où est maman?


Sarah, Rémy et Lou sont trois adorables bébés chouettes qui vivent cachés du danger dans un trou de tronc d'arbre. Maman chouette s'occupe de tout, du confort, du bien être, et leur rapporte à manger. Dans cette maison, ils sont en sécurité.

"Une nuit ils se réveillèrent et maman chouette était PARTIE"
Les trois bébés chouette vivent différemment cette absence. Alors que Sarah positive et mène le groupe, Rémy accuse le coup, tandis que Lou ne fait que se plaindre.
C'est la première fois que maman chouette s'absente alors qu'ils sont réveillés, ils ne savent pas appréhender l'absence et le vivent alors comme un abandon définitif.

Heureusement "toutes les chouettes réfléchissent beaucoup" et les petits tentent de se rassurer: si maman chouette n'est plus là, c'est sûrement pour une bonne raison! MANGER! Sauf que le temps passe, et que maman n'arrive toujours pas. Du coup les bébés chouettes sortent du nid pour guetter son arrivée, et installés sur la même branche, ils s'endorment en faisant le vœu de la revoir bientôt...

Martin Waddell évoque le thème de la séparation avec des mots simples, en racontant l'histoire de trois bébés chouettes dont la maman a disparu subitement. La fratrie va s'épauler et se soutenir comme elle le peut pour rester calme en espérant le retour de l'être aimé. Car forcément, maman va revenir, il est impossible qu'elle ait abandonné ses petits!
Côté illustrations, les émotions se font à travers les regards des animaux. Ils sont tour à tour effrayés, surpris, fatigués et enfin rassurés. Leurs plumes couleur flocon de neige contrastent fortement avec la tonalité sombre de l'arrière plan.
Le monde extérieur, sombre et bruyant est potentiellement dangereux, comparé au nid douillet nimbé de lumière. Ce jeu des ombres dans les dessins facilite le procédé de mise en distanciation de l'absence et de l'inconnu.

Cet album s'avère alors idéal pour appréhender les premières séparations mère-enfant, et rassure le petit, grâce à la poésie et aux questions simples proposées par le texte.

Belle découverte à partir de 2 ans.

Posts les plus consultés de ce blog

Le Gardien des choses perdues

Une Chance minuscule, Claudia Piñeiro

RUE DES ALBUMS (126) Le bain de Berk, Julien Béziat