RUE DES ALBUMS (78) Le meilleur ami des livres, Louise Yates

Ed. Milan Jeunesse, traduit de l'anglais par Marie Cambolieu, février 2010, 32 pages, 10.9 euros.

Une passion dévorante.


"J'adore les livres. Sentir leur odeur. Toucher le papier. Ce sont mes objets préférés."
Ce petit chien blanc a une passion bien étrange pour son espèce: il adore les livres! Cette passion le dévore tellement, qu'il décide d'ouvrir une librairie afin de partager sa passion avec d'autres.
L'ouverture de la future enseigne se prépare avec fébrilité et enthousiasme car le chien blanc est persuadé que son idée sera un véritable succès. La boutique sera noire de monde et les livres trouveront acquéreur. Sauf que:
"J'ai ouvert tout grand ma porte en attendant les premiers clients. Mais personne n'est venu."
Certes, quelques badauds franchissent le seuil, mais ce n'est jamais pour acheter un livre.

Être dans une librairie et attendre le client est une activité monotone et forcément génératrice d'ennui. Seulement le chien blanc n'est-il pas dans un lieu où l'ennui n'existe pas? Il suffit d'ouvrir un livre, s'y plonger, et s'évader des tracas du quotidien:
"Avec mon livre, je ne m'ennuyais plus. J'oubliais la librairie."
Maintenant le temps passe vite. Et puis connaître ce que l'on vend c'est tellement mieux pour conseiller les futurs clients! Tiens, justement, une petite fille pointe le bout de son nez...

Louise Yates propose un album simple avec des illustrations au crayon noir sur des fonds blancs donnant ainsi une touche vintage, renforcée par des arrières plans en aquarelle. Le petit chien blanc est toujours très expressif. Il ne parle pas mais il possède des opinions bien humaines, si bien qu'on en oublie que c'est un animal.
Même si la passion est toujours une affaire personnelle, celle des livres apporte en général deux promesses: l'évasion garantie, et le désir de partager ses lectures.
Par des phrases courtes et percutantes, l'auteur sensibilise le jeune lecteur à la lecture et provoque un intérêt certain pour l'objet livre. Contrat rempli, pourrait-on dire!

A lire à partir de 4 ans.