Accéder au contenu principal

Les fantômes d'Eden, Patrick Bauwen

Ed. Albin Michel, novembre 2015, 640 pages, 22.5 euros

L'homme aux trois âmes.



"D'après les Indiens calusas, un homme possédait trois âmes: la pupille de son oeil. L'ombre qu'il projetait sur le sol. Le reflet envoyé par le miroir. Si les trois âmes étaient de force équivalentes, tout allait pour le mieux. Mais que l'ombre vienne à dominer les deux autres, et un terrible danger mençait son propriétaire. Car l'ombre, telle une chauve-souris suspendue à une branche, pouvait s'accrocher au coeur de l'homme et enrouler ses ailes noires autour de lui. Alors l'homme était peu à peu dévoré par le Mal. C'était en train d'arriver à cet homme là"...

... Cet homme là, c'est Paul Becker, médecin en perdition qui, ayant décidé de reprendre sa vie en main dans le Wyoming, est le témoin  du meurtre de son ami Jack Barn. Sauf que le meurtrier en question était persuadé de tuer Paul et non Jack!
Dès lors, Paul endosse l'identité du défunt et décide d'enquêter sur son propre meurtre.

 Et c'est parti pour une enquête aux multiples rebondissements dont les causes profondes viennent de l'enfance et d'un groupe de cinq adolescents. Ces cinq jeunes nous font penser de loin en loin aux héros de Ça de Stephen King ou de Stand by my, avec une amitié "à la vie, à la mort",affrontant même les dangers des everglades et des bayous à la recherche d'un mystérieux Minotaure, jusqu'au jour où une petite aventure tourne au drame. Trente ans plus tard, rien n'est réglé, Paul va l'apprendre à ses dépens...

Ce polar a le mérite de maintenir le suspens jusqu'au bout. Expliquer l'histoire serait inutile, tant les rebondissement sont nombreux et accrochent le lecteur, ceci dû en partie par de savants allers-retours passé-présent.
Les chapitres sont courts et se terminent souvent par une phrase qui annonce une partie des chapitres suivants jusqu'à une situation finale cohérente mais qui apparaîtra un brin grandiloquente et exagérée pour les puristes, mais exquise pour les amateurs de "page-turner".

Les fantômes d'Eden est un roman français à la sauce américaine. L'action se situe en Floride, les personnages sont facilement classables: les gentils d'un côté, les méchants de l'autre. Quant au héros, il doit affronter un cataclysme physique, moral et identitaire.
N'empêche que, malgré tous ces petits défauts, l'auteur réussit à captiver le lecteur grâce à une intrigue bien ficelée; on prend plaisir à suivre les aventures de Paul Becker en quête de la vérité sur son meurtre et les ombres du passé qui le hantent.
On tient en main une véritable lecture plaisir, sans fioriture, honnête, et qui mérite bien sa place au sein des polars.

Un auteur à suivre.

Posts les plus consultés de ce blog

Birthday Girl, Haruki Murakami

La nouvelle, parue une première fois en 2008 dans le recueil Saules aveugles, femme endormie (Belfond, traduction Hélène Morita) raconte l'étrange anniversaire de la narratrice, le jour de ses vingt ans.

Vingt ans, c'est un cap, c'est le basculement vers l'âge adulte, la fin de l'adolescence. La narratrice l'a bien compris, et pour éviter de trop penser, elle a décidé de faire de son jour d'anniversaire un jour comme les autres. Au lieu de prendre une journée de congé, elle préfère effectuer son travail de serveuse, comme les autres jours de l'année.
Dans le restaurant italien où elle travaille, elle fait maintenant partie des murs, et elle sait comment faire pour ne pas attirer les foudres de son patron. L'ambiance n'est pas des plus géniales, mais au moins on la laisse tranquille ; n'empêche il y flotte comme une atmosphère empreinte d'étrangeté, symbolisée par celle qui trône à la caisse :
"On murmurait qu'elle siégeait là san…

L'Eté de Katya, Trevanian

Récit d'un amour malheureux durant le dernier été avant la Grande Guerre, L'été de Katya est aussi un thriller psychologique qui amène inexorablement le lecteur vers un épilogue dramatique. Jean-Marc Montjean est revenu sur Salies, petit village du Pays Basque d'où il est originaire, après avoir fait ses armes à Paris en tant que médecin. Il assiste le docteur Gros, figure locale et coureur patenté. A Salies tout le monde se connaît, et les rumeurs vont toujours bon train. Depuis quelques temps, la famille Treville est venue emménager à Etcheverria, une propriété quasiment à l'abandon. On sait peu de choses d'eux sinon qu'ils sont très discrets.
"Ce premier coup d’œil, par-dessous mon canotier, fut distrait et rapide, et je replongeai dans mes pensées. Sauf que, presque immédiatement, mon regard fut de nouveau attiré."
Lors d'un après midi à révasser, Jean-Marc croise une ravissante jeune fille qui lui demande de l'aide : son frère est tombé en…

Heather, par dessus-tout, Matthew Weiner

Ed. Gallimard, novembre 2017, collection Du Monde Entier,  traduit de l'anglais (USA) par Céline Leroy, 144 pages, 14.50 €
Titre original : Heather, the totality


Le créateur de la série culte Mad Men raconte dans ce premier roman toute la difficulté de la parentalité masculine dans une Amérique où les rapports de classes se creusent inexorablement.

Depuis la naissance de leur fille Heather, la vie de Mark est un long combat silencieux pour préserver sa place au sein de la famille qu'il a fondée avec Karen. Pour cette dernière, Heather est devenue le centre de tout, au point de mettre de côté sa vie d'épouse.
"En fait, à la seconde où sa fille était née, Karen avait su qu'elle lui consacrerait tout son temps et toute son attention, et ce aussi longtemps qu'elle le pourrait". Elle veut être une mère parfaite, et à défaut d'avoir des amies, veut que les autres femmes à la sortie de l'école la ressentent comme telle. Chacun de leur côté, leur existence …