Billet d'humeur (5) E.T reviens, le monde est fou!

Agécanonix par Uderzo

J'appartiens à la génération E.T, vous savez ce film de Steven Spielberg sorti en 1982 qui racontait l'histoire d'un extra-terrestre oublié par les siens, et qui était recueilli par Eliott, un petit garçon de sept ans? Comme ce gamin, j'aimais me perdre à la contemplation des étoiles, ayant foi naïvement en l'avenir et à la société. Certes, en grandissant, ces perspectives se sont estompées, mais E.T est toujours resté dans un coin de ma tête, symbole enfantin de la sagesse et du futur.
Aujourd'hui, à l'aube de la quarantaine, la lecture est devenue pour moi un refuge certain contre la folie du monde ambiant. Pourtant, je reste connectée (synonyme contemporain de informée?) et je lis beaucoup d'articles mis en ligne sur les médias. Et ce que je lis m'affole à cause de cette "fuite en avant" si caractéristique de notre société contemporaine.
Par exemple, lorsque j'apprends que Ridley Scott va réaliser une série s'inspirant de l'épidémie Ebola qui sévit actuellement en Afrique de l'Ouest, je me demande où se situe la frontière de la décence:
http://www.telerama.fr/series-tv/une-serie-sur-le-virus-ebola-par-ridley-scott,118179.php

La semaine dernière, je prenais connaissance d'un article sur le Monde.fr consacré à la future colonisation de Mars. J'avais déjà entendu parlé à la radio d'un appel à candidature pour faire partie des pionniers qui seront les premiers à fouler le sol martien, sans possibilité de retour sur notre bonne vieille Terre. A ce jour, plus de 200 000 candidatures sont parvenues à la Nasa.
Là, on apprend, que ces valeureux spationautes du futur n'auront que 68 jours de survie sur la planète rouge. Mais, alors que l'article s'avère très intéressant, c'est la dernière phrase qui m'a sidérée:
" Un accord a été signé en juin dernier avec la société Endemol, qui produit de nombreuses émissions de télé-réalité, pour que soit filmé le processus de sélection et l'entraînement des pionniers."
A la vitesse où vont les choses, la télé-réalité nous permettra de suivre en direct la mort programmée de ces volontaires....
Vue de Mars (propriétés sur la photo)
http://www.lemonde.fr/sciences/article/2014/10/14/aller-simple-pour-mars-les-pionniers-mourront-au-bout-de-68-jours_4506258_1650684.html

Côté Marketing-finance et tout le tralala, deux événements m'ont interpellée. D'un côté, nous apprenons que le site Amazon est le site préféré des français qui achètent en ligne,
https://www.actualitte.com/societe/amazon-france-prend-la-tete-des-sites-de-vente-en-ligne-53374.htm
alors que le géant mondial inquiète les investisseurs à cause d'une chute de l'action à plus de 20%...
http://www.lemonde.fr/entreprises/article/2014/10/24/amazon-s-enfonce-dans-le-rouge-et-inquiete-les-investisseurs_4511684_1656994.html#xtor=RSS-3208
Et pendant ce temps là, on se rend enfin compte que les auteurs peuvent difficilement vivre de la vente de leurs livres; mieux vaut pour eux d'avoir une profession à côté...
Carole Zalberg dans une tribune publiée par Livres Hebdo.fr et reprise par le site de la SGDL (Société des Gens De Lettres) explique la situation:
http://www.sgdl.org/sgdl/infos/2669-le-complexe-de-trivialite-tribune-de-carole-zalberg

Alors, souvent mieux vaut se réfugier dans la lecture, faire l'autruche, non pas pour se réfugier dans le déni, mais pour ne pas sombrer dans une "dépression sociétale". Alors, oui, E.T reviens, le monde est fou! Mets-nous du baume au cœur! Par contre, pas sûre que tu veuilles rester parmi nous!

Bon week end livresque!



Posts les plus consultés de ce blog

ZERO K, Don DeLillo

Le Gardien des choses perdues

Une Chance minuscule, Claudia Piñeiro