RUE DES ALBUMS (60) Un papillon, Grégoire Reizac et Marion Arbona

Ed. Le Buveur d'Encre, juin 2014, 28 pages, 15 euros (Album grand format)

Effet papillon


"Un simple battement d'ailes d'un papillon peut-il déclencher une tornade à l'autre bout du monde?"

Dans un désert, sur une pierre, un papillon est immobile. C'est un instant fugace et éternel à la fois de par sa beauté. A côté de lui, immobile aussi, un grain de poussière, comme il en existe des milliards sur notre planète.
Pour une raison inconnue, le papillon s'envole, déploie ses ailes, créant ainsi un courant d'air. Pour le grain de poussière, c'est un voyage qui le mène deux mètres plus loin, mais pour le brin d'air créé, le voyage est bien plus long, bien plus chaotique:
"Le brin d'air galope vers une ère nouvelle. Il traverses les terres, il traverses les mers."
Son aventure le mène vers le ciel où, à cause de lui, les nuages vont se mettre en mouvement et en colère, provoquant de larges ondées.

Le grain de poussière, immobile, se met à germer. "La vie a éclaté", et la terre autrefois déserte abrite une multitudes de vies...

Cet album exploite l'idée selon laquelle la battement d'ailes d'un papillon peut avoir des conséquences inattendues. Par un subtil jeu de causes à effets, les auteurs partent d'une simple poussière qui sera à l'origine d'un changement de paysage. Ici, l'envol du papillon a facilité l'apparition de la vie, a apporté la fertilité qui manquait tant au lieu désertique. Une vie éphémère est à l'origine d'un changement de longue durée.
Pour ce livre grand format, Marion Arbona a usé de contrastes saisissants en passant de nuances de gris vers des jaunes flamboyants. Paradoxalement, le vert n'est pas présent. La vie est symbolisée par des dégradés de bleu, le rouge et le jaune (encore). De plus, les graphismes font une différence bien nette entre immobilité du désert et les mouvements sans cesse renouvelés du ciel. Ainsi, les choses invisibles deviennent visibles afin de mieux expliquer les phénomènes naturels.
Les effets d'ombre et de lumière sont particulièrement travaillés, et donnent aux illustrations de Un papillon toutes ses lettres de noblesse. Ainsi, on a l'impression de tenir entre les mains un album à part, ciselé au millimètre près, prouvant qu'un texte minimal peut être incroyablement enrichi par la force des dessins qui l'accompagnent.

A partir de 5 ans.

Posts les plus consultés de ce blog

ZERO K, Don DeLillo

Le Gardien des choses perdues

Une Chance minuscule, Claudia Piñeiro