Middlesex, Jeffrey Eugenides

 Ed. Points Seuil, juin 2004, 656 pages, 8.7 euros

Cocktail détonnant!


Calliope est la cadette d'une famille américaine d'origine grecque dont les grands parents ont fui la diaspora de Smyrne en 1922. Cette famille a le verbe haut, le caractère bien trempé, les idées politiques bien arrêtées, la religion orthodoxe "intermittente", mais elle cache un lourd secret: la consanguinité, depuis l'union de Desdemona avec son frère Lefty. Personne n'est au courant sauf la grand tante.
A chaque naissance, la grand mère appréhende: le bébé sera-t-il un monstre poilu, un avatar? Car on ne plaisante pas avec la consanguinité, et elle peut être source de bien des déconvenues...Ouf, Calliope, la dernière née de la famille est tout à fait normale, jusqu'à l'adolescence tout au moins. Après, ce ne sera pas Callie, doux diminutif féminin, mais Cal...
Sans en avoir l'air, elle fait partie de ces deux mille enfants qui naissent avec des organes génitaux ambigus, mais comme elle semble être une fille, ses parents l'élèveront comme une fille! L'auteur mélange avec brio la mythologie grecque, les avancées de la médecine, le "soap opéra" (car les aventures de cette famille en sont dignes!), si bien que le lecteur ne s'ennuie jamais et grandit avec Callie et ses différences.
Les retours en arrière ne sont jamais fastidieux et permettent de mieux appréhender les raisonnements de la narratrice-narrateur. Car il existe la sexualité de fait symbolisée par les organes génitaux, mais aussi la sexualité de genre due à l'éducation.
Ainsi, Calliope n'est pas un monstre de foire, mais un être humain avec une identité complexe, bien intégrée dans la cellule familiale, mais qui va devoir prendre, à l'âge adulte, des décisions qui orienteront à jamais sa vie future. On ne sombre jamais dans le pathos ou le voyeurisme. Cette différence est analysée avec tact et tend à la réhabiliter.
Middlesex est un roman long, complet, original et passionnant.

Posts les plus consultés de ce blog

Le Gardien des choses perdues

RUE DES ALBUMS (126) Le bain de Berk, Julien Béziat

Une Chance minuscule, Claudia Piñeiro