RUE DES ALBUMS (48) Rosie & Rosette, Eleonore Thuillier

Ed. La Martinière Jeunesse, collection Petit Loup, mars 2014, 24 pages, 7.5 euros.

Au secours le loup est revenu!


Pour que Rosie cesse de faire "sa tête de lard" tellement elle s'ennuie, Rosette décide de l'emmener en forêt cueillir des myrtilles afin de préparer  une tarte. Pourquoi pas se dit Rosie, façon il n'y a rien à faire et un bon bol d'air ne peut pas faire de mal.
Et voilà donc nos deux petites cochonnes parties en "balade le groin au vent", le panier à la main. Sur leur parcours, elles se retrouvent devant la maison de norbet le caribou qui, depuis sa fenêtre les interpelle. En effet, il semble bien étonné de les voir ainsi se promener dans les bois. Ne savent-elles pas que le loup est revenu dans les parages? Norbert tient cette information de Nicole qui l'a  su par Zoé, qui l'a su par René, qui l'a su par Joe.... Bref, la nouvelle a fait le tour, il s'agit de protéger ses arrières, surtout ceux de Rosie et Rosette, car, c'est bien connu, les loups adorent les "petits jambonneaux galbés"!
Or, le chemin du retour ne se passe pas comme prévu. Les cochonnes tombent nez à nez sur Petit Loup qui, ni une ni deux les pointe du doigt en disant "ce sont elles que je veux!". Trop tard, Rosie et Rosette sont persuadées qu'elles vont subir le même sort que jadis les Trois Petits Cochons.

Cette première aventure des deux amies intitulées "100% pur porc avec un zeste de loup", est une réussite. L'histoire est fraîche, drôle, et se lit avec peu de mots finalement. Les illustrations sont en adéquation avec le contenu. L'auteure utilise à la fois les bulles pour faire parler les personnages, ainsi que la phrase pour décrire la situation. Les dessins et les couleurs sont attrayants pour le très jeune lecteur qui reconnaîtra à coup sûr les animaux en présence.
De plus, la chute de l'histoire est dans le ton de l'ensemble. Une double page suffit pour comprendre la fin et ce que vont devenir Rosie et Rosette.
Enfin, en arrière plan, cet album adresse un message clair: ne pas se fier aux apparences, ni aux rumeurs pour juger quelqu'un, mais privilégier plutôt le dialogue et la prise de connaissance. En effet, les bonnes habitudes, cela s'apprend tout petit!

A partir de 4 ans.