NEWSLETTER (30)

 

 

Rendez-vous hebdomadaire du samedi, la Newsletter vous propose des liens vers des articles littéraires (ou non) de la semaine, et un récapitulatif de mes lectures en cours,  de mes coups de cœur,  et pourquoi pas, parce qu'il y en a aussi,  de mes coups de gueule! 

 


L'actualité littéraire de la semaine a commencé avec une interview de Philip Roth accordée à la BBC largement diffusée sur le web dans laquelle il annonce la fin de sa carrière littéraire. Tout est dit en une phrase:
« Ceci est ma dernière apparition télévisée. Mon ultime, absolument ultime, apparition publique. »
L'entretien diffusé en deux parties n'a pas fini de faire couler l'encre. Philip Roth explique qu'à 81 ans, il a fait le tour du sujet et ne regrette rien. Le Monde.fr propose un bel article résumant l'essentiel des déclarations du grand écrivain.
http://www.lemonde.fr/culture/article/2014/05/19/philip-roth-confirme-qu-il-arrete-d-ecrire_4421665_3246.html
Déjà, Pierre Assouline écrivait sur son blog, en novembre 2012, la volonté de l'auteur d'arrêter d'écrire de la fiction:
 http://passouline.blog.lemonde.fr/2012/11/13/philip-roth-arrete-decrire-de-la-fiction/
Au moins, on pourra dire que cette décision a été longuement murie.

Mardi dernier, le rendez-vous mensuel Regards Croisés était consacré au "phénomène éditorial du moment", le roman Le liseur du 6h27 de Jean-Paul DidierLaurent. En partageant les deux articles sur les réseaux sociaux, nous avons appris par un écrivain reconnu (dont je ne citerai pas le nom) que le thème de ce livre avait déjà été en partie traité dans un autre roman, beaucoup moins connu, d'où la difficulté de faire le rapprochement. Il s'agit de Une trop bruyante solitude de Bohumil Hrabal publié chez Robert Laffont en pavillon Poche (2007)
Emmanuelle Caminade,  avait écrit un article sur ce livre dans son blog L'or des Livres, en septembre 2008:
http://l-or-des-livres-blog-de-critique-litteraire.over-blog.com/article-22704138.html
Attention, les deux romans sont bel et bien différents, seul le thème de départ est analogue.


 L'info littéraire inutile(1)
A force de chercher des informations littéraires intéressantes sur le net, force est de constater que je suis obligée de faire le tri entre ce qui semble primordial, secondaire et carrément inutile. Certes, le choix est très partial, mais j'ai décidé de lancer dans cette Newsletter un nouveau paragraphe intitulé l'info littéraire inutile.
Alors, pour ce premier rendez-vous, place à Nathalie Reims dont le magazine MyBOOX a rapporté les propos: "je n'ai pas de vie, et je le vis très bien!"
http://www.myboox.fr/actualite/nathalie-rheims-je-n-ai-pas-de-vie-et-je-le-vis-tres-bien-ac-29833.html
Eh bien, tant mieux pour elle...

Enfin, malgré les réputations nombreuses et erronées sur le département, les rumeurs les plus folles, voire même une certaine banderole déployée lors d'un match de foot, le Pas-de-Calais, et surtout le bassin minier, peut être aussi une terre de culture.
Pour la quatrième année consécutive, Escale des Lettres invite en résidence littéraire sur une péniche neuf auteurs d'horizons et de nationalités différentes, le tout sur trois semaines. Puis, place à la fête du livre, mini salon à taille humaine, où les auteurs des éditions de l'année précédente côtoient les autres invités.
C'est ce week end, cela se passe à Béthune et c'est bien!



La photo de la semaine a 129 ans. Elle a été prise en 1885 par Nadar., et représente le grand Victor Hugo sur son lit de mort (il est décédé un 22 mai)
"Le testament du poète est parfaitement clair : «Je donne cinquante mille francs aux pauvres. Je désire être porté au cimetière dans leur corbillard. Je refuse l’oraison de toutes les églises, je demande une prière à toutes les âmes. Je crois en Dieu.»
Seules deux couronnes de roses blanches au nom de ses petits-enfants ornent ce simple corbillard, noir, sans décor, tiré par deux chevaux, tandis qu’un million de parisiens émus se pressent le long du parcours, allant de l’Arc de triomphe au Panthéon." (source site Paris à nu)



Les articles les plus lus cette semaine sont:
- REGARDS CROISES Le liseur du 6h27, Jean-Paul Didierlaurent
- Un homme, Philip Roth
- Ada, Masaki Yamada

Côté lectures, deux belles surprises:
- La mauvaise pente, Chris Womersley (Albin Michel)
- La prière d'Audubon, Isaka Kotaro (Philippe Picquier)
Rien n'est passé par la fenêtre, c'est bon signe!

Bon week end livresque ou sinon ce sont aussi les Assises du roman à Lyon!