NEWSLETTER (29)



 

Rendez-vous hebdomadaire du samedi, la Newsletter vous propose des liens vers des articles littéraires (ou non) de la semaine, et un récapitulatif de mes lectures en cours,  de mes coups de cœur,  et pourquoi pas, parce qu'il y en a aussi,  de mes coups de gueule!


Pour commencer, la semaine dernière, m'a été faite une remarque sur le choix du titre de ce rendez-vous hebdomadaire. En effet, pourquoi l'appeler  Newsletter alors que ce blog est en général consacré à la littérature? On m'a alors proposé de traduire, comme les québecois, le terme newsletter par Infolettre. Je ne suis pas contre, mais bon je ne suis pas vraiment convaincue. Alors, si par hasard, une idée de génie vous passe par la tête pour rebaptiser la page du samedi, contactez-moi, je suis preneuse!



image de 2012, le film
Alors que je termine le ô combien passionnant Silo tome 2 Origines, au rythme de 100 pages par jour, histoire de m'en délecter le plus longtemps possible, Les Inrokuptibles consacre cette semaine deux articles sur le genre post-apocalyptique. C'est le genre à la mode, déjà en littérature dite "jeune adulte" mais qui ravit de plus en plus un lectorat plus vieux. Avec son premier roman, Salomon de Izarra annonce la couleur: Nous sommes tous morts chez Rivages. Il répond en écho à une étude plus conséquente sur le fantasme universel de l'apocalypse c'est pour bientôt.... Lisez plutôt en suivant les liens:

http://www.lesinrocks.com/2014/05/07/livres/salomon-izarra-sort-sommes-morts-premier-roman-apocalyptique-11502740/

http://blogs.lesinrocks.com/kaganski/2014/05/08/apocalypse-bientot/



Côté BD classique, Pierre Barthélémy révèle sur son blog Passeur de sciences que Hergé était un adepte du paranormal. Ainsi Tintin au Tibet aurait été créé pendant une période de déprime, d'où l'importance de la couleur blanche, et on y décèle ça et là des clins d’œil au surnaturel.
je cite:
 "Pour Vanessa Labelle, étudiante en français à l'université d'Ottawa, il ne faut pas pour autant se contenter de voir dans Tintin au Tibet l'histoire d'une catharsis. S'il s'agit de l'album le plus personnel d'Hergé, c'est aussi parce qu'il y a mis ses convictions les plus profondes, et notamment celles qui touchent au paranormal. On peut résumer l'ouvrage ainsi : sur la seule foi d'un rêve prémonitoire, le reporter à houppette, d'ordinaire si rationnel, part sauver des griffes de la montagne et de l'animal mythique qu'est le yéti son ami Tchang que tout le monde sauf lui croit mort dans un accident d'avion. En chemin, il est aidé par les visions d'un moine qui lévite..."
La suite, ici:
http://passeurdesciences.blog.lemonde.fr/2014/05/14/quand-herge-se-faisait-chantre-du-paranormal-2/#xtor=RSS-3208 

ancienne couverture du roman pour le Livre de Poche
Enfin pour ceux qui ne le sauraient pas encore, Henry Beyle dit Stendhal s'est inspiré d'une véritable histoire judiciaire pour écrire son roman Le Rouge et le Noir. Jérôme Garcin, sur Bibliobs nous rappelle ce fait divers, ou comment Mme Michoud de la Tour succomba au précepteur de ses enfants, un certain Antoine Berthet...
http://bibliobs.nouvelobs.com/documents/20140512.OBS6866/le-rouge-et-le-noir-le-fait-divers-derriere-le-roman.html


Sinon, cette semaine, les articles les plus lus sur ce blog sont:
- American Gothic, Xavier Mauméjean (10/18)
- Les Gorges rouges, Christine Balbo (Rhubarbe)
- Quatre soldats, Hubert Mingarelli (Points Seuil)
et à ce jour, 500 articles ont été mis en ligne depuis sa naissance en octobre 2013.

Côté lectures cette semaine, j'ai lu:
- Le liseur du 6h27 dont je vous parlerai mardi dans REGARDS CROISES avec Christine Bini
- Mailman de J.R Lennon (je dois le digérer maintenant)
- La voix de la meute (tome 1 les remplaçants) (Jeunesse)
Et à l'heure où je tape ces mots il me reste à peine 50 pages du tome 2 de Silo, hélas....

Bon week end livresque, et n'oubliez pas, c'est la nuit des musées!