RUE DES ALBUMS (42) Le grand méchant livre, Catherine Leblanc et Charlotte des Ligneris

Ed. Seuil Jeunesse, février 2014, 24 pages, 13 euros

Déjeuner indigeste!


Monsieur Loup est un peu bête: il croit que tout se passe comme dans le conte de Charles Perrault, le Petit Chaperon Rouge! Alors, quand il croise Amélie Mélo, panier au bras, dans la forêt, il est persuadé qu'elle constituera son prochain déjeuner.
Quand il entame la conversation, il tombe des nues en apprenant de la bouche de la demoiselle, que le panier ne contient pas des victuailles pour Mère Grand, mais...un livre! Un livre? Pour quoi faire dans les bois? Oh, seulement, dans les livres, il y a des histoires qu' Amélie Mélo se plaît à raconter au loup. Et puis, raconter c'est facile, surtout quand on est un moulin à paroles au point de donner le tournis à son interlocuteur poilu...
De plus, au cas où le Loup tenterait de la dévorer, tant pis pour lui, car elle sent très fort et est à peine comestible, se plaît-elle à le persuader!

Rien ne va plus donc pour le prédateur. Alors, lorsque la gamine revient de chez sa grand-mère avec un nouveau livre illustré,  le Grand Méchant Loup n'a plus rien à perdre et accepte d'écouter l'histoire de l'album, une histoire de loup justement... La mise en abyme de la fin est judicieuse, une vraie pirouette pour conclure une histoire sympathique où les rôles sont inversés.
C'est vrai, nous sommes dans une énième variation sur le thème du loup, variation utilisant qui plus est le genre du conte détourné. Néanmoins, le lecteur se laisse prendre au jeu et à la ruse de la petite héroïne qui utilise des ressources originales pour ne pas finir dans l'estomac du vilain loup.
L'illustratrice nous propose des dessins hauts en couleurs, aux expressions réalistes. Ainsi, Amélie Mélo affiche un sourire en coin et un air buté qui en fait une véritable cheftaine, tandis que le loup, au fils des pages, semble de plus en plus perdu et défaitiste.
Enfin, l'objet livre est présenté comme un outil de défense ou d'attaque (tout dépend de quel côté on se place!), tout comme l'aplomb phénoménal de sa petite propriétaire.
Le grand méchant livre est un album réussi, drôle et intelligent, qui apporte un regard neuf et décalé sur les thèmes du conte et du loup.

A partir de 5 ans.