NEWSLETTER (23)






Rendez-vous hebdomadaire du samedi, la Newsletter vous propose des liens vers des articles littéraires (ou non) de la semaine, et un récapitulatif de mes lectures en cours,  de mes coups de cœur,  et pourquoi pas, parce qu'il y en a aussi,  de mes coups de gueule! 

 

Photo personnelle SDL 2014
Le Salon du Livre de Paris 2014 vient à peine de fermer ses portes jusque l'année prochaine que l'on peut déjà lire ça et là des articles sur le bilan de fréquentation ou la qualité des rendez-vous et séminaires proposés. Chiffres, interviews, billets d'ambiance (qui souvent ne servent à rien) inondent les réseaux sociaux et les magazines littéraires. STOP!!!
En effet, cet événement ne se vit que pour l'instant des rencontres, des retrouvailles, des anecdotes vécues. Arrêtons de vouloir expliquer aux autres ce qu'on a fait ou ce qu'on a ressenti, car c'est inutile, et tout le monde s'en fiche.
Alors, Bibliobs, pour prendre sûrement le contrepied de ses collègues, a décidé de demander aux écrivains présents au SDL de raconter leur pire souvenir sur les lieux. C'est original, ça sort des sentiers battus, et ça au moins le mérite d'accrocher le lecteur curieux!
http://tempsreel.nouvelobs.com/video/x1j19ui.VID/salon-du-livre-les-pires-souvenirs-des-ecrivains.html
http://bibliobs.nouvelobs.com/salon-du-livre-2014/20140320.OBS0620/salon-du-livre-les-pires-souvenirs-de-9-ecrivains.html

Parfois, il existe des libraires heureux! Des librairies qui, malgré la concurrence du "grand méchant" Amazon survivent grâce à une stratégie de vente intelligente. Ainsi, les libraires préfèrent "faire avec" et réfléchir aux opportunités possibles plutôt que hurler contre le site et le rendre responsable de leurs problèmes.
Télérama présente la librairie Maupetit à Marseille, où apparemment il fait bon vivre...
 http://www.telerama.fr/livre/parole-de-libraire-le-livre-a-de-beaux-jours-devant-lui-quand-la-proposition-est-variee,110114.php
En septembre 2012, j'avais rencontré la directrice de la plus importante librairie indépendante de Lille, Le Bateau Livre. Leslie Vega racontait elle aussi comment survivre:
 http://www.lacauselitteraire.fr/entretien-avec-leslie-vega-de-la-librairie-le-bateau-livre-a-lille

Qui ne s'est jamais plaint des lourdeurs administratives, des papiers qu'on vous demande encore et encore, des photocopies, des preuves, des....?  Bref, même Astérix y était confronté dans les 12 travaux d'Astérix où, avec Obélix, il devenait fou à force de chercher un simple formulaire. Eh bien, soyez rassurés, le phénomène n'est pas typiquement français. Apparemment, le Brésil est un jumeau cosmique de la France, si bien qu'un avocat brésilien a fabriqué un livre de 7 tonnes pour dénoncer "la pesanteur fiscale" de son pays! C'est ce que nous raconte Olivier Simon sur le site MyBOOX
http://www.myboox.fr/actualite/bresil-un-livre-de-7-tonnes-pour-denoncer-la-pesanteur-de-la-bureaucratie-ac-29458.html


https://www.editions-delcourt.fr/extension/delcourt/design/delcourt/images/couvertures/9782756047232v.jpg
Le 2 décembre 1959, le Barrage de Malpasset, dans le Var, cédait et inondait la ville de Fréjus, causant plus de 700 victimes. Les Editions Delcourt publient Malpasset, BD témoignage des événements, sous la houlette de Horne (dessins) et Eric Corbeyran (scénario).
"À travers une quinzaine de témoignages de survivants, Corbeyran et Horne remontent le fil des événements, donnent un éclairage du drame même, des causes aux effets, et de la vie après un tel traumatisme." (Source site Delcourt)




photo personnelle SDL 2014 (Châteaureynaud à droite)

Voilà, j'aurais pu faire comme tout le monde et vous raconter mon salon du livre de Paris en vous inondant de photos, mais non. Disons simplement qu'au moment où Michel Drucker en dédicace provoquait une émeute, Georges-Olivier Châteaureynaud participait à une rencontre du CNL  intitulée "Microfictions, fictions majeures", à laquelle Christine Bini a assistée
 http://christinebini.blogspot.fr/2014/03/microfictions-fictions-majeures.html
pendant que je rencontrais enfin Léonora Miano...


Enfin, côté lectures personnelles, j'ai beaucoup aimé:
- Dans la barque de Dieu de Ekuni Kaori (Picquier)
- Jesus Man de Christos Tsiolkas (10/18)
En jeunesse:
- Là ou naissent les nuages de Annelise Heurtier (Casterman)

Sur ce blog, les articles les plus lus cette semaine sont:
- Le sel, Jean-Baptiste Del Amo
- Solaire, Ian McEwan
- Le nom du fils, Ernest J.Gaines

Bon week end livresque, et méfiez vous les ET, sont parmi nous...
photo personnelle SDL 2014

Posts les plus consultés de ce blog

Le Gardien des choses perdues

RUE DES ALBUMS (126) Le bain de Berk, Julien Béziat

Une Chance minuscule, Claudia Piñeiro