RUE DES ALBUMS (34) Avant quand y avait pas l'école, Vincent Malone, André Bouchard

Ed. Seuil jeunesse, grand format (25x37 cm), août 2013, 48 pages, 18 euros

UBUESQUE!


Nos enfants rêvent d'un monde sans école, une société comme "l'ancien temps" où elle n'était pas obligatoire, ou inexistante... Alors, les auteurs vont encore plus loin, en proposant le monde préhistorique comme reflet d'une société sans école.
Certes, les enfants préhistoriques se prennent moins la tête sur de complexes problèmes arithmétiques, ne souffrent pas en apprenant les dates historiques, sont limités en mots de vocabulaire:
"Avant, quand y avait pas l'école, le mot le plus long de la langue française n'était pas "anticonstitutionnellement", mais "onkr".
et surtout, ne stressaient pas face à un doublement éventuel:
"Avant, quand y avait pas l'école, tout le monde était en primaire et un point c'est tout."

De ce fait, les auteurs s'en donnent à cœur joie. Vive le monde sans école, sans devoirs ni règles sauf celui de survivre! L'inégalité des chances n'existe pas!
Le texte est en décalage complet avec les illustrations. En effet, les phrases nous interpellent, rappellent même à notre mémoire des passages obligés de notre scolarité, comme par exemple la notion de triangle rectangle, Henri IV, l'orthographe, etc.. le tout asséné en utilisant l'anaphore "quand y avait pas l'école."

Les personnages représentés par les aquarelles de André Bouchard ont l'air de joyeux lurons ou de chasseurs renfrognés, confrontés à leur façon aux grandes questions telles la théorie de l'évolution, l'opposition entre littéraires et scientifiques, l'interro surprise lorsqu'ils se retrouvent devant une espèce animale inconnue. Chaque dessin est accompagnée de sa phrase; on tourne les pages avec plaisir, on rit souvent, on apprécie l'humour parfois second degré:
"Avant, quand y avait pas l'école, l'inventeur du cartable est mort dans la misère."
ou:
"Avant quand y avait pas l'école, "PI" c'était la mamelle de la vache et pi c'est tout."

Alors, est-ce l'école qui a compliqué les choses, qui a donné naissances aux concepts les plus fous? Mais sans école, comment comprendre et expliquer les choses les plus évidentes de la nature, comment les écrire? Vaste sujet qui, en s'y attardant, peut provoquer de grosses migraines!



Cet album grand format ravira petits et grands curieux autour d'un sujet universel qui nous concerne tous!

A partir de 4 ans. 

Posts les plus consultés de ce blog

ZERO K, Don DeLillo

Le Gardien des choses perdues

Une Chance minuscule, Claudia Piñeiro