RUE DES ALBUMS (32) Un jeune loup bien éduqué, Jean Leroy et Matthieu Maudet

Ed. Ecole des loisirs, septembre 2013, 32 pages, 12.2 euros

Encore une histoire de loup me direz vous? C'est vrai qu'il est un personnage plébiscité dans les albums, sauf qu'il n'est pas systématiquement réduit à l'animal sauvage chassant toute proie vivante qui passe devant lui.
En effet, la littérature jeunesse a fait du loup un héros avec une conscience, de l'éducation, et même parfois sujet à l'empathie...
Dans cet album, forcément, notre loup est un de ceux là. Ses parents ont certes fait de lui un prédateur, mais un prédateur avec de bonnes manières. Pas question de chasser et tuer sa proie sans que celle-ci ait formulé une dernière volonté!

C'est la première fois que notre jeune héros part dans la forêt à la recherche de son casse croûte. Il y rencontre d'abord un lapin, puis une poule, enfin un petit garçon. A chaque fois il leur demande leur dernier souhait avant qu'il soit mangé. Le lapin désire qu'on lui lise un livre, quant à la poule, un peu de musique lui ferait du bien. Et comme il est bien élevé, le loup s'en retourne chez lui chercher un bouquin ou un instrument pour exaucer le vœu. Sauf que ses futures victimes en profitent pour fuir... En colère, il se demande bien comment satisfaire à la fois sa faim et son éducation!

Alors, lorsqu'il croise le chemin du jeune garçon, il est bien étonné de voir que ce dernier l'attend gentiment. Car lui aussi a des principes; ses parents lui ont appris à toujours tenir ses promesses! Satisfait du dessin exécuté par son futur bourreau, le petit invite le loup chez lui pour le présenter à ses amis. Le jeune loup accepte, mais la faim le tenaille de plus en plus...

Cette variation sur le loup est une réussite. Les illustrations alternent à la fois récit et bulles de BD rendant ainsi le texte vivant. Sur le thème du "tel est pris qui croyait prendre", les auteurs retournent des situations et bousculent les idées reçues. Le personnage du loup est fascinant. A la fois sauvage et instruit, il ne se laisse jamais déborder par sa colère, mais semble canaliser son instinct.
Les couleurs choisies sont dans les tons marron et ocres: le loup est jaune, les fonds orange ou marron. Point de vert alors que nous sommes dans la forêt.
Sur le ton de l'humour et avec une histoire décalée, cet album invite les jeunes lecteurs à respecter autrui et à prendre conscience que l'autre est une personne à part entière avec des peurs et des désirs.
A partir de 5 ans.

Posts les plus consultés de ce blog

ZERO K, Don DeLillo

Le Gardien des choses perdues

Une Chance minuscule, Claudia Piñeiro