Prends garde à toi, Fanny Chiarello

  Ed Ecole des Loisirs, février 2013, 186 pages, 9.5 euros

Je ne suis pas qu'une pimbêche! 

 

"Entendons nous bien, je ne rêve pas de me fondre dans la masse, ni d'adopter les loisirs de mes pairs. Mon domaine, ce sont les bibliothèques et les librairies. Et mon plus grand plaisir sera toujours de poser sur mon secrétaire une tome de l'encyclopédie familiale et un dictionnaire illustré."
Cette enfant un brin désagréable et un rien élitiste, c'est Louise, fille unique et chérie de parents qui ont un peu tendance à la poser sur un piédestal. De ce fait, au collège, Louise croit que tout lui est dû, et surtout adore "ramener sa science", histoire d'en mettre plein la vue à ses profs ou ses camarades de classe. Alors, le jour où le projet de monter l'opéra Carmen avec des collégiens voit le jour, la jeune fille ne conçoit pas que le rôle principal ne soit pas pour elle. Mais c'est sans compter sur une nouvelle venue, Manon, un rien décalée, aussi cultivée et toujours souriante. Elle aussi veut décrocher le rôle, simplement elle ne conçoit pas l'audition comme une lutte ni un combat entre deux ennemies. Elle préfère se rapprocher de Louise, désireuse de mieux la connaître. En effet, sous ses airs de pimbêche, Cette dernière cache aussi sa fragilité et ses doutes...
L'idée de départ de ce roman vient d'un atelier d'écriture mené par Fanny Chiarello dans un collège difficile. Louise est le miroir inversé de Kevin Pouchin, le héros de "Holden, mon frère" (du même auteur). Au début, Louise est tellement sûre d'elle et implacable dans ses répliques que le lecteur pourrait vite la détester. Cependant, elle reste une gamine qui trimballe aussi ses failles, et qui, une fois sortie du cocon familial, doit aussi se frotter au quotidien du collégien lambda.
Ainsi, l'auteur fait évoluer positivement ses personnages, les fait mûrir et les rend plus responsables qu'au début.
Le style employé est en parfait adéquation avec le contenu, et les registres de langue se combinent avec plaisir, si bien que la lecture se fait facilement et se veut cohérente.
A partir de 12 ans.

Posts les plus consultés de ce blog

Le Gardien des choses perdues

Une Chance minuscule, Claudia Piñeiro

RUE DES ALBUMS (126) Le bain de Berk, Julien Béziat