Folles nuits, Joyce Carol Oates

Ed. Points Seuil, octobre 2012, traduit de l'anglais (USA) par Claude Seban, 6.7
euros

 "Nous sommes tous fous, chacun à notre façon."


Cinq nouvelles de style différent rendant hommage à la prose de son protagoniste. En effet, Joyce Carol Oates n'hésite pas à emprunter les tournures lexicales et stylistiques de chacun pour mieux imprégner le contenu. Ainsi, Hemingway, Emily Dickinson, Henry James, Poe, et Mark Twain reprennent vie et sont présentés au lecteur sous un jour inattendu.
Le choix de ces auteurs n'est pas anodin. Ils ont en commun d'avoir été reconnus comme écrivains majeurs, et ont la particularité d'avoir des secrets.
Ainsi Poe devient le gardien d'un phare isolé en Atlantique Sud, cobaye d'une expérience sur "l'isolement extrême chez l'Homo Sapiens mâle moyen". Très vite, sa faiblesse psychique prend le dessus, tout comme Hemingway qui, au fin fond de sa dépression fait ami-ami avec son fusil: "votre fusil est votre ami.Votre fusil est votre compagnon. Votre fusil est votre consolation. Votre fusil est votre âme. Votre fusil est la colère de Dieu. Votre fusil est votre colère."
 James, Dickinson et Twain ont des fantasmes "inavouables". L'une reprend vie sous l'apparence d'un robot pour bobo amoureux de poésie, et attire les convoitises de son propriétaire. L'autre soutient les mutilés de guerre et ramène chez lui le désir lancinant de ces hommes meurtris. Enfin, Mark Twain entretient son goût pour les jeunes filles par le biais d'une correspondance pseudo-amoureuse et une communauté de "Poisson-Ange".
Finalement, l'auteure a voulu démontrer que ces écrivains étaient aussi humains, en proie  à leurs démons tout comme leurs semblables inconnus. Certes, la fiction prend le dessus, mais le point de départ est authentique. On sent que l'inventivité littéraire n'a pas de limite chez cet auteur prolifique dont "le spectre de la page blanche" ne doit pas venir hanter souvent ses nuits.
Un livre curieux à découvrir écrit par un écrivain illustre qui, pourquoi pas, pourrait devenir l'héroïne de la sixième nouvelle....

Posts les plus consultés de ce blog

Le Gardien des choses perdues

RUE DES ALBUMS (126) Le bain de Berk, Julien Béziat

Une Chance minuscule, Claudia Piñeiro